Ventre gonflé douloureux et mal de dos : Tout savoir de A à Z

par soinscoordonnes
103 vues
Ventre gonflé douloureux et mal de dos : les causes possibles

Il existe en ce monde un registre pléthorique de maladies abdominales. Parmi elles figure en bonne et due forme la péritonite. Qu’entend-on par péritonite ? Quelle est l’origine de la douleur abdominale et des lombalgies qu’elle suscite ? Pourquoi le ventre grossit-il démesurément ? Comment y pallier ? Que peut-on suspecter d’autres ? Les réponses à ces diverses interrogations figurent dans cette présentation.

À quoi peut prêter allusion un ventre gonflé douloureux et un mal de dos ?

Avoir un ventre gonflé, douloureux et ressentir un mal de dos fait d’emblée penser à une péritonite. La péritonite est une inflammation du péritoine, plupart du temps causée par la perforation d’un des organes creux de l’abdomen, en l’occurrence l’appendice. Du fait de la fréquence des épisodes septicémiques (collection et accumulation de pus dans l’abdomen), si votre ventre est gonflé et que vous ressentez des douleurs au niveau de l’abdomen, vous devez dans l’immédiat vous rendre aux urgences chirurgicales, car le pronostic vital est ainsi enclenché.

Nota bene : Les maux de ventre ou de l’abdomen sont généralement de cause infectieuse. On ne le dira jamais assez de trop : votre santé avant tout. Contactez donc votre médecin ! 

Signes généraux d’un ventre gonflé et douloureux 

Il en existe 6 phares. Il s’agit : 

  • De la fièvre (élévation de la température corporelle au-delà de 38,5°) ;
  • De la polypnée (fréquence respiratoire exagérée élevée) ;
  • Des frissons (grelottement, sensation anormale de fraîcheur et de chair de poule dans un contexte climatique qui ne cadre pas avec ses réactions de l’individu) ;
  • D’une occlusion intestinale (arrêt des gaz et des matières fécales) ;
  • D’une diarrhée ; 
  • Du Syndrome de Réponse Inflammatoire Systémique (SRIS).

Signes fonctionnels d’un ventre gonflé et douloureux 

Il s’agit essentiellement d’une douleur insupportable au niveau de l’abdomen. Elle peut être diffuse (dans le cas d’une péritonite généralisée). Mais aussi très localisable dans certains cas de figure.

Signes à l’examen physique du patient 

Il y aura un cri de l’ombilic (douleur exquise à la palpation de l’ombilic), une défense ou une contracture de l’abdomen. On va noter au toucher rectal : un cri de Douglas positif avec un bombement du cul-de-sac de DOUGLAS.

Important : Le signe pathognomonique de la péritonite, c’est la contracture abdominale

Principales étiologies d’un ventre gonflé douloureux et d’un mal de dos

Principales étiologies d’un ventre gonflé douloureux et d’un mal de dos

Il s’agit le plus souvent de perforations. Dans ce lot, on peut lister :

  • Une perforation d’ulcère gastroduodénale ;
  • Une perforation appendiculaire ; 
  • Une infection dans le cas typique d’une fièvre typhoïde.

À noter : Il existe aussi des péritonites primitives par voie hématogène.

Comment s’explique l’état de ventre gonflé douloureux et de mal de dos ?

Concernant le mal de dos (douleur dans le bas du dos) c’est très simple. La péritonite enclenche une contracture en ceinture des muscles abdominaux, laquelle entraîne une douleur dans votre dos. Ce qui explique votre malaise.

Concernant le ventre gonflé et douloureux, l’accumulation de liquide et/ou de pus est sertie entre la face profonde de votre ventre qui se distend en superficie et vos organes qui se compriment en profondeur. Cette compression anormale des organes abdominaux crée une situation de malaise et de douleur de forte intensité chez la victime.

Pourquoi le ventre grossit-il démesurément ?

Dans le cas d’une péritonite généralisée, il n’est pas anodin d’avoir un ventre extrêmement gonflé. Cet état de chose est lié à la perforation abusive d’un organe intra-abdominal qui entraîne généralement des suppurations profondes importantes à la longue, expliquant pourquoi l’abdomen du patient se gonfle démesurément.

Comment y pallier ?

Seule une chirurgie est recommandée en cas de péritonite compliquée. Elle se réalise beaucoup plus dans les services publics que ceux privés pour des raisons de coût. En salle d’opération, on vous fera un lavage puis une suture ou une ablation de l’organe atteint selon le cas (colectomie, gastrectomie ou appendicectomie). Il revient aux médecins d’en décider après leurs examens.

Autres suspicions plausibles

En plus de la péritonite, d’autres affections médicales peuvent se manifester par des maux de ventre ou des douleurs au niveau de l’abdomen. Il s’agit en effet d’une aérophagie après un mauvais transit œsogastrique, d’une ascite, d’une constipation chronique traitée au moyen de conseils hygiéno-diététiques adéquats, d’un cancer du pancréas, de l’estomac ou d’une occlusion intestinale chronique.

Articles similaires

Laissez un commentaire