Communiqué- Santé des jeunes: favoriser les coopérations pluriprofessionnelles

Soins coordonnés salue le plan d’action en faveur du bien-être et de la santé des jeunes présenté ce mardi 29 novembre 2016 par le Président de la République qui prévoit de faire intervenir les professionnels de ville en coopération avec le monde de l’éducation.  Pour que ce plan se transforme en actes, la formation pluriprofessionnelle et multidisciplinaire est une des clés.

Impliquer les professionnels de ville

Le plan d’action en faveur du bien-être et de la santé des adolescents et jeunes adultes présenté ce mardi 29 novembre 2016 par le Président de la République ambitionne de se saisir des problématiques spécifiques de cette population dont on estime que 10%  au moins est en situation de souffrance.  

Dans cette perspective, Soins coordonnés salue la volonté de favoriser les coopérations entre les professionnels de santé de ville et le monde professionnel de l’éducation.

Soins Coordonnés partage la volonté de faire tomber les murs entre ces deux mondes et permettre une meilleure connaissance des métiers des uns et des autres.

La formation professionnelle des uns et des autres est essentielle pour accompagner ce plan d’action. Le DPC est l’outil de référence pour le monde de la santé de ville.

Pour les professionnels de santé de ville, le Développement Professionnel Continu, en accord avec la logique de décloisonnement qui fait partie de ses missions, offre un support adapté à ces actions.

Consacrer un espace de formation pluriprofessionnelle

Dans ce contexte, s’il revient à la Sécurité Sociale de continuer à garantir l’universalité de notre système de soins, et aux acteurs de la protection sociale, de garantir la meilleure protection de leurs assurés, Soins Coordonnés rappelle que la responsabilité de chacun des acteurs de notre système de santé est ici engagée.
Il est urgent de consacrer au sein du DPC un espace pluriprofessionnel avec des moyens dédiés pour concourir au succès de ce plan d’action qui ne pourra porter ses fruits qu’à la faveur de l’investissement de l’ensemble des acteurs mobilisés.

Les coopérations entre soignants de ville (médecins généralistes, infirmier-e-s, pharmaciens, biologistes, masseurs-kinésithérapeutes, orthoptistes, orthophonistes, sages-femmes, chirurgiens-dentistes, pédicures-podologues) et avec les acteurs du monde de l’éducation permettront d’améliorer la réponse aux demandes de santé, exprimées et non exprimées, ainsi, en tant que de besoin, qu’aux besoins sanitaires des jeunes.

Soins coordonnés entend promouvoir et accompagner la mise en place des actions  préconisées ainsi que des programmes de formation pluriprofessionnelles et pluridisciplinaires qui s’imposent.

L’association Soins Coordonnés
Jeudi 1er décembre 2016
 

Imprimer cet article Imprimer cet article     Partager avec un ami