PLFSS 2014 – 2ème lecture : les soins de proximité sur la sellette

L’Assemblée nationale a voté un PLFSS 2014 avec ses articles 12 et 45 qui mettent directement en danger l’organisation de l’offre de soins de proximité et les équilibres des collectivités locales.

 

Ces articles organisent le retrait progressif et certain de la Sécurité sociale solidaire. Ils marquent le basculement de la Sécurité sociale universelle vers l’assistance et l’assurance privée et mettent en cause la qualité des soins des professionnels en tentant de les mettre sous la coupe des complémentaires et des assureurs.

 

En outre, ces articles réintroduisant ce que les sages ont censuré sous couvert du passage sémantique de la « désignation » à la « recommandation » qui ne dupe personne. Le problème demeure entier.

 

Ces deux articles 12 et 45 font reculer l’égalité de prise en charge ainsi que des niveaux de garantie des malades. Soins Coordonnés appelle les sénateurs à retirer les deux articles 12 et 45

 

Par ailleurs, ce PLFSS marque la fin des possibilités de coopérations entre professionnels qu’avait ouvert l’article 51 de la loi du 21 juillet 2009.

 

De même, le texte stérilise le fonctionnement des Nouveaux modes de rémunération (NMR) en les renvoyant aux négociations conventionnelles c’est-à-dire à ceux qui les ont toujours combattu.

 

Enfin, ce PLFSS 2014 favorise l’hôpital et les centres de santé sans commune mesure avec les besoins de la ville. De fait, les centres de santé, déjà défiscalisés, subventionnés et bénéficiaires de l’option médecin référent, trouvent en ce texte des mesures très favorables.

 

Contact – Peggy Wihlidal Déléguée Générale
Martial Olivier-Koehret Président
contact@soinscoordonnes.fr