Nouvelles orientations du DPC pour 2016-2018

Jeudi 17 décembre 2015


Communiqué

Nouvelles orientations du DPC pour 2016-2018

Les orientations nationales du développement professionnel continu (DPC) des professionnels de santé pour les années 2016 à 2018 sont parues au Journal Officiel aujourd’hui.

Le dispositif du DPC est, rappelons-le, un succès. En témoignent les 205 000 comptes de professionnels de santé ouverts à ce jour sur le site de l’organisme gestionnaire, OGDPC, les 3000 organismes de formation accrédités et les 57 000 programmes de formation déposés. Aucun des dispositifs de formation continue des professions de santé qui se sont succédés depuis des décennies n’a convaincu à ce point.

Ces nouvelles orientations vont permettre de consolider le déploiement du DPC pour poursuivre l’amélioration de la qualité des soins.
Parmi celles-ci, nous notons que les programmes de DPC doivent faciliter au quotidien les parcours de santé, promouvoir les soins primaires et réduire les ruptures de parcours de santé. Le DPC vient soutenir et conforter l’élaboration et l’accompagnement d’un projet de santé territorial. L’exercice en équipe est valorisé notamment lors de sorties d’hôpital, ainsi que par l’élaboration de protocoles de soins pluriprofessionnels.

Grâce à ces nouvelles orientations, le développement du DPC permettra de poursuivre l’amélioration de son efficacité au service d’une meilleure prise en charge pluriprofessionnelle des patients.

En effet, les nouvelles prises en charge pour les personnes âgées et les malades chroniques, toujours plus nombreux, rendent nécessaires un accompagnement des professionnels dans le cadre de la formation continue, y compris pluriprofessionnelle. Il en est de même pour que la coordination des professionnels de santé auprès des malades devienne une réalité de l’exercice quotidien.

Soins Coordonnés appelle au développement majeur du DPC pluriprofessionel qui est une priorité.

Quelques exemples d’orientations :
JORF n°0292 du 17 décembre 2015 page 23250, texte n° 41
Arrêté du 8 décembre 2015 fixant la liste des orientations nationales du développement professionnel continu des professionnels de santé pour les années 2016 à 2018

ANNEXE I

ORIENTATIONS S’INSCRIVANT DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE NATIONALE DE SANTÉ
II. – Faciliter au quotidien les parcours de santé
Promouvoir les soins primaires, favoriser la structuration des parcours de santé
Orientation n° 7 : Coordination des équipes de soins primaires pour contribuer à la structuration des parcours de santé du patient, notamment à l’échelle d’un territoire de santé.
Orientation n° 8 : Coordination des soins entre médecin traitant et médecin correspondant.
Orientation n° 21 : Elaboration et accompagnement d’un projet de santé territorial.

ANNEXE II

ORIENTATIONS DÉFINIES PAR PROFESSION DE SANTÉ OU SPÉCIALITÉ, SUR LA BASE DES PROPOSITIONS DES CONSEILS NATIONAUX PROFESSIONNELS OU, EN LEUR ABSENCE, DES REPRÉSENTANTS DE LA PROFESSION OU DE LA SPÉCIALITÉ

5. Exercice en équipe

Orientation n° 1 : retour à domicile après une intervention en chirurgie orthopédique.
Orientation n° 2 : retour à domicile après hospitalisation de l’insuffisant cardiaque.
Orientation n° 3 : retour à domicile après hospitalisation du patient avec plaies chroniques.
Orientation n° 4 : retour à domicile après hospitalisation du patient atteint de bronchite chronique obstructive.
Orientation n° 5 : retour à domicile après un séjour en maternité.
Orientation n° 6 : patients porteurs d’affections sévères compliquées en ambulatoire : repérage, prévention du risque de décompensation, élaboration de protocoles de soins pluriprofessionnels (PPS), concertation interne, coordination externe, système d’information partagé.
Orientation n° 7 : patients à risque de désinsertion socioprofessionnelle en ambulatoire : repérage, prévention de ce risque, élaboration de protocoles de soins pluriprofessionnels (PPS), concertation interne, coordination externe, système d’information partagé.
Orientation n° 8 : patients bénéficiant de soins itératifs en ambulatoire : réévaluation de la stratégie de prise en charge, élaboration de protocoles de soins pluriprofessionnels (PPS), concertation interne, coordination externe, système d’information partagé.
Orientation n° 9 : patients à risque iatrogénique en ambulatoire : repérage, prévention de ce risque, élaboration de protocoles de soins pluriprofessionnels PPS, concertation interne, coordination externe, système d’information partagé.
Orientation n° 10 : maintien à domicile de patients à risque de perte d’autonomie

Imprimer cet article Imprimer cet article     Partager avec un ami