Menace sur la sécurité sociale

Alors que les sénateurs avaient retiré la “clause de désignation” du texte ANI- Accord national Interprofessionnel, le gouvernement a bloqué les débats en utilisant l’article 44.3 de la Constitution et convoqué une commission mixte paritaire ce jour pour adopter le projet de loi sans discussion et sans amendements.

 

Le retour de la clause de désignation crée un marché d’assurance captif dans lequel les salariés ne pourront choisir ni leur assureur ni leurs garanties.

 

L’ensemble du texte ANI santé privatise, de fait, la sécurité sociale et introduit une inégalité de couverture entre les salariés et les non-salariés.

 

Face à cette mise en cause du droit à la santé et de l’accès aux soins, Soins Coordonnés appelle à se mobiliser pour préserver l’accès aux soins et l’indépendance professionnelle.

 

Soins Coordonnés
Contact – contact@soinscoordonnes.fr