Le Tiers payant généralisé souffre d’un débat d’antan

Depuis l’annonce de sa généralisation par la ministre de la santé pour faciliter l’accès de tous aux soins, les prises de position contre la mise en place de la mesure se multiplient alors que le tiers payant est largement pratiqué par un grand nombre de professions et sans qu’il ait fallu les contraindre.

 

Tant la contradiction entre la pratique habituelle et le discours que la violence même de ce discours (atteinte à la liberté et au colloque singulier etc…) témoignent de l’embarras de la représentation médicale.

 

Soins coordonnés soutient la généralisation du tiers payant. Dans les autres pays d’Europe le tiers payant est largement répandu notamment pour le premier recours aux soins.

 

Notre action se porte vers la solvabilisation du travail des soignants et la garantie de paiement des actes réalisés. L’ACS est une première étape du développement du tiers payant.

 

Avant tout, de nombreux problèmes techniques sont à régler pour simplifier et sécuriser les paiements.

 

Soins coordonnés apporte sa contribution à la concertation à mettre en place et propose la création d’un organisme intermédiaire de paiement en charge d’une garantie de paiement a priori dès que le droit a été ouvert la première fois.

 

Garanties de paiement a priori et délais contractuels sont les deux clés de la réussite de la généralisation du tiers payant.

 

Peggy Wihlidal – 06 26 03 00 83 – p.wihlidal@soinscoordonnes.fr
Martial Olivier-Koehret – 06 18 45 90 36 – m.olivierkoehret@soinscoordonnes.fr