Le DPC s’affirme. Malgré tout

Le développement professionnel continu s’adresse à tous les professionnels de santé, salariés et libéraux soit 1,6 million de professionnels libéraux et hospitaliers. De manière surprenante, le DPC est géré uniquement par des professionnels libéraux soit les représentants de 350 000 professionnels.

 

En dépit des deux ans de retard de son lancement dus à des blocages des syndicats de professionnels libéraux, le DPC est un succès de participation qu’attestent le nombre des organismes de formation (2000) et le nombre des professionnels participants : 101 798 inscriptions de professionnels à plus de 15 000 programmes de formations en 2013. La simple arithmétique fait déjà augmenter les chiffres de 2014.

 

Les professionnels participants sont donc d’ores et déjà plus nombreux que dans l’ancien système de formation (FPC) en dépit des messages répétés des organisations professionnelles affirmant que le dispositif ne fonctionne pas et que les professionnels ne seront pas indemnisés de leurs participations.

 

Ce succès crée des tensions quant à l’organisation du dispositif et aux capacités de l’organisme gestionnaire (l’OGDPC) dont les moyens doivent être régulièrement et logiquement ajustés.

 

Les syndicats de libéraux, véritables pompiers pyromanes, pourtant co-gestionnaires à leur demande du dispositif, n’ont de cesse de lancer des messages d’alerte sur la mauvaise gestion du DPC. Ces appels incessants pour fragiliser le dispositif n’entravent pas le succès de participation croissante du DPC, les professionnels participants comme les organismes de formation attendent des organisations professionnelles de libéraux, un soutien sans faille pour permettre aux moyens alloués au DPC de se développer.

 

Qualité des soins, efficience et développement de la pluriprofessionnalité grâce à la mise en place de formations pluriprofessionnelles sont la finalité du DPC. Celui-ci ne peut être mis en question tant les enjeux sanitaires et professionnels sont nombreux.

 

Peggy Wihlidal – 06 26 03 00 83 – p.wihlidal@soinscoordonnes.fr
Martial Olivier-Koehret – 06 18 45 90 36 – m.olivierkoehret@soinscoordonnes.fr