Le DPC poursuit sa progression

La publication du rapport d’activités de l’organisme gestionnaire du DPC confirme la progression du dispositif de formation des professionnels de santé.

 

Les 73 000 professionnels de santé qui se sont inscrits dans une démarche de formation en 2013 ont initié une dynamique de formation continue qui se démarque de l’échec de l’ancien système de formation conventionnelle.

 

Au service des professionnels de santé et dans l’intérêt des patients, la montée en puissance du DPC ne peut qu’être saluée. Elle rend nécessaire une évaluation de l’amélioration des pratiques professionnelles ainsi qu’un ajustement plus rapide des capacités budgétaires de l’OGDPC afin de réduire les délais d’indemnisation des participants.

 

De même, les formations pluriprofessionnelles et celles qui réunissent les professionnels de ville et hospitaliers sont des programmes dont la mise en œuvre doit autant que possible être facilitée pour permettre une amélioration de la santé de parcours et de prévention.

 

Qu’il s’agisse de la formation monoprofessionnelle ou pluriprofessionnelle, les professionnels sont sensibles aux multiples critiques et attaques du système. Les chiffres le prouvent, moyennant des ajustements, le système fonctionne plus que bien.

 

Les critiques permanentes dont il est l’objet ont un impact direct sur la motivation à agir des professionnels de santé. Les efforts qu’ils déploient pour rentrer dans la dynamique de formation continue doivent avant tout être encouragés.

 

Pour Soins coordonnés, les interrogations, critiques et atermoiements doivent cesser pour améliorer les pratiques et donner aux professionnels de santé la pleine possession de cet outil essentiel que représente la développement professionnel continu.

 

Peggy Wihlidal – 06 26 03 00 83 – p.wihlidal@soinscoordonnes.fr
Martial Olivier-Koehret – 06 18 45 90 36 – m.olivierkoehret@soinscoordonnes.fr