#FAQ

Mieux connaître les biologistes médicaux

Qui sont les biologistes médicaux ?

Les biologistes médicaux sont des professionnels de santé qui ont la particularité d’être médecins ou pharmaciens. Ils ont à ce titre passé un concours d’internat et suivi une spécialisation de quatre ans en biologie médicale.

Ils peuvent exercer dans le secteur privé, en tant que libéral responsable du laboratoire ou salarié, en ville ou en structure privée ; ou bien à l’hôpital.

Dans tous les cas, ils exercent dans le cadre des dispositions du Code de la Santé Publique et de la Norme NF EN ISO 15189, qui spécifie les exigences de compétence et de qualité propres aux laboratoires de biologie médicale.

Quelle place la biologie occupe-t-elle dans le système de santé ?

La biologie médicale joue un rôle majeur dans le dépistage, le diagnostic, la surveillance des pathologies et l’ajustement thérapeutique.

Dans 60 à 70% des cas, les examens de biologie médicale participent au diagnostic. Elle est indispensable à la prévention, au diagnostic et à la surveillance de nombre de maladies.

Dans certains cas, qui relèvent du déploiement de la biologie dite « interventionnelle », elle joue un rôle directement en lien avec la thérapeutique (reproduction, assistance médicale à la reproduction, thérapies cellulaire et génique par exemple).

Qu’est-ce qu’un examen de biologie médicale ?

Il s’agit d’un acte médical qui concourt à la prévention, au dépistage, au diagnostic, à la décision et à la prise en charge thérapeutiques et à la surveillance de l’état de santé du patient.

Quelles sont les compétences des biologistes médicaux ?

Le biologiste médical réalise et contrôle la réalisation d’actes de biologie médicale.

Il vérifie la prescription d’examens établie (médecin généraliste, chirurgien-dentiste, sage-femme) et la valide en vérifiant notamment sa conformité avec les recommandations en pratique.

Puis, il effectue les prélèvements d’échantillons biologiques, ainsi que le recueil des éléments cliniques nécessaires, notamment via l’interrogatoire du patient, et organise le transport et la conservation des examens jusqu’à leur analyse.

Il mène ou supervise le processus technique permettant l’obtention d’un résultat d’analyse.

Il vérifie la cohérence des résultats notamment au regard des éléments cliniques. C’est l’interprétation contextuelle des résultats.

A la fin de chaque examen, il rédige un compte rendu et interprète les résultats qu’il transmet au patient et/ou au prescripteur, accompagnés d’un commentaire.

Il peut également conduire un diagnostic prénatal ou des tests génétiques.

Le biologiste médical peut-il effectuer d’autres analyses que celles prescrites ?

S’il l’estime nécessaire, le biologiste peut proposer au prescripteur (sauf urgence) de réaliser des examens complémentaires à ceux de la prescription ou bien choisir de n’en réaliser qu’une partie.

Qu’est-ce que la prestation de conseil ?

De la prescription à la délivrance des résultats, le biologiste médical est l’expert à même de conseiller le prescripteur ou le patient sur les examens biologiques.