Don de moelle osseuse : la France a besoin de vous !!!

L’Agence de la biomédecine fait appel aux hommes de moins de 40 ans à l’occasion de la Journée mondiale du don de moelle osseuse. Ce profil est très souvent sollicité.

Une journée d’appel à la générosité. Ce 19 septembre se tenait la première journée mondiale du don de moelle osseuse, soutenue par l’Agence de la biomédecine. Les registres de donneurs du monde entier s’associent pour optimiser les chances des malades. C’est aussi l’occasion de faire le point sur les besoins français.

Le registre de l’Agence de la biomédecine recense quelques 240 000 inscrits. Tous n’auront pas à effectuer un don car le taux de compatibilité est très faible. Un inscrit aura une chance sur un million de parvenir au don, d’où l’importance de multiplier le nombre de volontaires. En effet, cette générosité a permis aux hôpitaux français de réaliser 1 943 greffes en 2014. Parmi ces donneurs, 743 résident à l’étranger.
Au-delà des problèmes de compatibilité, l’Agence de la biomédecine souligne un déséquilibre entre l’offre et la demande. Son registre manque de donneurs du sexe masculin – qui représentent 59 % des dons mais 35 % des inscrits – et de moins de 40 ans.

Inscrits au don de moelle osseuse | Create infographics
Les conditions d’un don sont relativement simples, rappelle l’Agence de la biomédecine. Il suffit d’être âgé de 18 à 50 ans – même si le don est possible jusqu’à 60 ans –, en parfaite santé et d’accepter de répondre à un entretien médical et de se soumettre à une prise de sang.

 

 

Carte-du-nombre-moyen-de-donneurs-de-moelle-osseuse-par-région-en-France2

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article     Partager avec un ami