Des mesures urgentes pour garantir le droit à la santé s’imposent

Marisol Touraine sera présente aux Journées de rentrée de la Mutualité Française ce jour. La coopération étroite des assureurs complémentaires santé est indispensable pour suppléer la Sécurité sociale dont la privatisation est en cours.

 

Le désengagement de la Sécurité sociale du remboursement des soins de ville fragilise notre système de santé. Réaffirmer et protéger le droit à la santé des citoyens est une nécessité.

 

Pour que l’accès aux soins de tous soit garanti quel que soit leurs revenus, il est impératif que les cotisations aux complémentaires soient proportionnelles aux revenus. Si une telle mesure n’est pas prise, ceux qui gagnent peu disposeront automatiquement de garanties moindres.

 

Soins coordonnés souhaite également que la ministre profite de son passage à Tours pour s’engager à la déductibilité des cotisations aux complémentaires santé, qui ne cessent, par ailleurs, d’augmenter.

 

Enfin, il est indispensable qu’une disposition législative impose un seuil minimal de garanties aux contrats des complémentaires.

 

Pour Soins coordonnés ces trois mesures (déductibilité fiscale des cotisations aux complémentaires santé, proportionnalité des cotisations aux complémentaires santé aux revenus et garanties minimales des contrats des complémentaires santé fixées par la loi) sont indispensables pour le maintien de la justice sociale et de l’accès aux soins de tous.

 

Contact – Peggy Wihlidal Déléguée Générale
Martial Olivier-Koehret Président
contact@soinscoordonnes.fr